Accueil  >  Recommandations
Recommandations & précautions

Phytothérapie : Nos recommandations

La nature est notre "réserve" santé. De la racine, en passant par les tiges, les feuilles, les fleurs, les graines et les fruits, elle nous apporte ce dont nous avons besoin pour gérer notre santé au quotidien.

La phytothérapie apporte de multiples solutions en vue de guérir, soulager et améliorer notre vie, mais elle a ses limites…

En aucun cas le suivi médical par des spécialistes de la santé, médecins, pharmaciens et professionnels ne doit être négligé ou contourné. L’automédication est dangereuse et la prise simultanée d’agents chimiques et naturels peut occasionner des séquelles parfois irréversibles.

Avant de sélectionner un produit, ou de prendre un complexe en cures continues ou alternées, consultez votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Les plantes ne sont pas sans danger… Le même produit, ou la même plante, peut guérir ou aggraver davantage le phénomène que vous voulez régler. Tout est dans la dose et la complémentarité des produits, par rapport à vos antécédents médicaux, vos allergies, ou vos autres traitements.


Aromathérapie : Précautions nécessaires

  • Les huiles essentielles sont des concentrés (par distillation) de végétaux aromatiques. Toute utilisation à l'état pur doit être prudente et avisée, après conseil d'un médecin ou d'un pharmacien.
  • Par précaution, il ne faut pas utiliser les huiles essentielles chez les enfants de moins de 6 ans, voire 8 pour certaines huiles essentielles irritantes. De même les femmes enceintes ne doivent pas en utiliser, ni en période d'allaitement.
  • L'usage des huiles essentielles riches en phénols (cannelle écorce, thym au thymol, sarriette, origan, thym à feuilles de sarriette, girofle, gaulthérie et d'autres…) et en cétone (menthes, curcuma…) est à proscrire chez les enfants de moins de 8 ans. Toutes les huiles essentielles doivent être tenues hors de portée des enfants.
  • Chez les personnes allergiques, hypersensibles ou n'ayant jamais utilisé d'huiles essentielles, il faut pratiquer un test cutané avant toute utilisation (1 goutte au niveau du pli du coude, avec une goutte d'huile végétale).
  • Il est déconseillé de prendre les huiles essentielles pures par voie orale, sans un comprimé neutre comme support ou un équivalent.
  • En cas d'absorption accidentelle, ne pas faire vomir la personne, mais lui donner une huile végétale alimentaire à boire et consulter le centre anti-poison.
  • Il est déconseillé d'appliquer les huiles essentielles pures sur la peau car elles sont desséchantes voire irritantes et dermocaustiques. Utilisez un excipient adapté : une huile végétale, une crème ou un gel. Il est interdit de les mettre dans les yeux, les oreilles, le nez ou les parties génitales. Ne jamais les injecter en intraveineuse ou en intramusculaire.
  • Les huiles essentielles d'écorce de cannelle, de sarriette, thym à phénols (thymol, carvacrol), Origan, girofle clous, Lemon grass, gaulthérie, menthe poivrée, eucalyptus globulus et d'autres encore sont irritantes. Elles ne doivent pas être ingérées, appliquées sur la peau ou diffusées à l'état pur (la liste mentionnée n'est pas limitative - consultez toujours votre médecin).
  • En cas de projection dans les yeux, rincer immédiatement avec une huile végétale alimentaire.
  • Eviter l'exposition au soleil ou aux UV après l'application sur la peau d'huiles essentielles pour éviter tout risque de photosensibilisation ou de brûlures.
  • Pour toute utilisation avec de l'eau, utiliser toujours un émulsifiant adapté, ne jamais prendre des huiles essentielles dans un verre d'eau sans émulsifiant.
  • Les huiles essentielles sont inflammables et volatiles, il est donc déconseillé de les exposer à des sources de chaleur excessive ou à une flamme, des étincelles ou autres sources d'amorçage.
  • Garder les flacons toujours bien fermés, éviter de retirer le codigoutte qui se trouve sur chaque flacon.
  • Toujours utiliser un émulsifiant avec les huiles essentielles ou demander impérativement conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.
  • L'utilisation et la prise continue d'huiles essentielles sont à déconseiller.
  • Les compléments alimentaires ne peuvent être utilisés comme substitut à une alimentation variée.
  • Conserver toutes les huiles essentielles hors de portée des enfants.
  • Demander toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien et éviter l'automédication qui peut être très dangereuse.

Gemmothérapie : Précautions nécessaires

Les extraits issus des préparations de gemmothérapie ne sont pas sans dangers, et des surdosages peuvent provoquer des effets secondaires importants.

Avant toute utilisation, consultez votre médecin traitant, votre pharmacien ou votre thérapeute professionnel, afin de confirmer l’adéquation du produit et la posologie préconisée. Pour les enfants, une telle consultation est impérative, vu la teneur en alcool et en agents actifs.

Des cures prolongées doivent également faire l’objet d’un avis médical préalable et ciblé sur la pathologie ayant généré le choix de tel ou tel produit de cette spécialité.

Copyright © 2011 Norma Green. Tous droits réservés. Norma Green ® Tél.: +32 475.50.11.50 info@bormann.be
Institut Bormann Institut Bormann